Tromperies alimentaires

1 la crème fraiche épaisse

2 le veau, la vache

3 le café qui mousse

La crème fraîche épaisse

CRÈME – Autrefois, les vaches étaient traites manuellement, dans un seau. Ce seau était déposé dans un endroit frais en attente. Après quelques temps, la crème remontait en surface, on pouvait en prendre avec une cuillère, elle était épaisse et plus riche que n’importe quelle crème du commerce. C’était la « crème de décantation ».

C’était la crème épaisse.

De nos jours, le lait est pasteurisé et passe dans une écrémeuse centrifuge. Selon réglage, côté lait il sort: du lait soit écrémé, soit demi-écrémé, ou même entier (peu écrémé).
Côté crème, il sort une crème liquide très agréable au goût.

Ensuite?
Ensuite cette crème passe rapidement dans une chambre à vide, le dégazeur, afin de supprimer cette odeur d’étable qui pourrait indisposer les consommateurs des villes.

Mais ce n’est pas tout. Pour rappeler la « vraie crème », le commercial industriel a voulu que la crème soit épaisse comme autrefois.
Pour ce faire, on a ajouté des ferments dans le grand réservoir qui alimente le chantier Crème de l’usine.
Ces ferments sont sélectionnés. En effet, certains ferments bouffent le lactose (sucre du lait) et rejettent de l’acide lactique. Non, les ferments sélectionnés se développent (se reproduisent) si rapidement qu’ils se « stabilisent » (crèvent) par surpopulation, laissant une crème épaisse qui va se conserver longtemps.

Alors regardez la composition sur les pots. Au mieux c’est écrit « crème épaisse » et il y a des ferments. Au pire il y a des épaississants ajoutés.

Seule la crème fraiche notée « Crème fraiche » (sans autre ingrédient) est la vraie crème.

BEURRE. Et pour clore ce sujet, observez la composition du beurre. Il reste quelques beurres non fermentés mais le plus souvent la composition est Beurre + Ferments.

Veau, vache

VEAU – Pour le commerce de viande, le veau se différencie du bœuf car c’est de la viande blanche.
80 Kg – Dans la nature, le veau en liberté tète la vache, il n’a pas envie de brouter l’herbe qui est sous ses sabots. La transformation de viande blanche à viande rouge intervient quand le veau commence à brouter. Son poids est alors autour de 80 Kg.
– 200 Kg – Un veau industriel est nourri avec des bouillies et il ne mangera pas d’herbe puisqu’on ne lui en donne pas. Il va donc rester un veau (viande blanche) et il est abattu alors qu’il pèse environ 200 Kg. Heureusement les hormones ont été interdites.

VACHE – Nos écolos des villes semblent ne savoir pas ceci. Les races ont été sélectionnées pour privilégier les vaches qui donnent naissance à de gros veaux. Le résultat est hallucinant: ces vaches ne peuvent plus accoucher, une césarienne est obligatoire.

Si ces bovins étaient libres dans la nature, les vaches mourraient et l’espèce s’éteindrait.

ET LES HUMAINS ? – Pardonnez cette dernière réflexion qui se veut une simple caricature.
Nos humains civilisés ne sont-ils pas trop domestiqués? Les femmes ne savent plus accoucher seules. L’éducation et l’ordre tentent une éradication de l’instinct.
Ces civilisés urbains vivent dans des cages cubiques superposées. Mais au lieu de s’indigner sur leur propre sort, certains signent des pétitions pour faire interdire les cirques avec animaux parce que « ces pauvres bêtes sont dans des cages et on les oblige à travailler »… On appellerait cela refoulement et projection freudienne.

Non pas que je souhaite le retour à un état sauvage, certes non. Mais il est possible et souhaitable de cultiver une plus large conscience des instincts, tout en associant des Valeurs qui montrent clairement les limites, les interdits sociaux. C’est une question d’éducation de société par des acteurs comme les médias et l’Éducation Nationale.

Fin de cette digression trop caricaturale 😉

LE CAFÉ MOUSSE

Tout d’abord, depuis longtemps en France un simple café au lait a été appelé « café-crème ». Dans certains pays, on vous sert le café accompagné d’un petit pot de crème liquide. Mais bon, on s’est habitué à ce premier mensonge. Un café crème est un café au lait (et un demi, c’est 25 cl).

Le café ne mousse pas. Mais il y a cette image du café-crème, du café lacté et de la chantilly.

Alors l’industrie a sélectionné une pompe électrique à pression qui introduit de l’air et fait mousser le produit.

Tous les publicitaires se sont emparés de cette image qui s’est généralisée. Mais cette mousse destinée à suggérer une boisson crémeuse est artificielle.

D’autres tromperies prolongeront cet article, mais uniquement celles qui sont peu connues.



Peut-être lirez-vous aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *